Sujet 01 : Logge Vasari – Piazza Grande – La Joute du Sarrasin

La Joute du Sarrasin

Responsable M. Welter (L)
Élèves Irene Dottarelli (I) | Emil Klima (D) | Amine Loualiche (L)
Margherita Raschi (I) | Henriette Redenz (D) | Nina Overmann (L)

Nous avions à présenter la tradition de “la Joute du Sarrasin”, une reconstitution historique médiévale majeure en Toscane, avec les “Sbandieratori” (= des lanceurs de drapeaux), la ”Piazza Grande” et la  “Loggia di Vasari”, un monument historique créé par l’architecte italien Giorgio Vasari.

En gros, nous nous sommes occupés de l’urbanisme et de l’histoire de ces monuments anciens, qui sont très importants pour les habitants d’Arezzo.

Nous avons rédigé un scénario dans lequel nous avons retravaillé et adapté les textes, préparés déjà avant notre arrivée à Arezzo et à partir desquels nous avons réalisé une vidéo en groupe de six personnes, constituée de deux élèves luxembourgeois, deux allemands et deux italiennes.

Les Italiennes ont apporté les drapeaux des différents quartiers de la ville et M. Badiali nous a organisé le spectacle des “Sbandieratori”.

En tout, nous étions cinq acteurs et Emil était notre caméra-man.

Après avoir fini avec le tournage des scènes, qui nous a créé un peu de difficultés à cause du temps variable, nous nous sommes mis ensemble pour faire le montage de la vidéo, qui constitue notre travail réalisé à Arezzo.

Réflexions personnelles

Cette “Joute du Sarrasin” nous a vraiment surpris, car nous n’avions encore jamais vu une telle chose en direct sur place. Les monuments étaient aussi dans un très bon état. Il était intéressant de voir la vie quotidienne des élèves italiennes. Pour nous, les élèves luxembourgeois, il était fascinant de voir “La Joute du Sarrasin” et de découvrir les traditions d’Arezzo.

C’était vraiment une bonne expérience, car nous avons appris les techniques liées au tournage et montage d’une vidéo ayant comme point de départ l’histoire qui se cache derrière les monuments et traditions toscanes. C’était une nouvelle connaissance et un travail qui nous a fait plaisir.

Nina et Amine