Le projet

Un projet européen ERASMUS+

« Patrimoines – Paysages – Perspectives »

 

Le projet Erasmus+ « Patrimoines – Paysages – Perspectives » gravite autour de la rencontre et la confrontation de trois faits européens différents, représentés par les trois villes participant dans le projet : Dudelange (Luxembourg), Arezzo (Italie), Berlin (Allemagne). S’y ajoute la collaboration de l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Paris Val-de-Seine (France). Nous avons demandé aux étudiants d’échanger avec leurs contreparties (homologues) la nature et les particularités de leur environnement et les caractéristiques de leur ville d’un point de vue architectural aussi bien qu’économique et social. La langue commune utilisée pendant le projet était le français. L’impact constaté sur les étudiants sera un sensibilisé de diversité culturelle européenne et une amélioration marquée de linguistique et ICT skillsets. De la perspective des professeurs, le projet a encouragé des collègues à collaborer dans une approche pluridisciplinaire et s’engager dans la nouvelle didactique de projets d’enseignement (éducation).

Objectifs

Compétences et aptitudes développées / affinées :

  • savoir modéliser et présenter des informations complexes au niveau urbanistique, culturel et social ;
  • savoir travailler de manière collaborative en groupes transnationaux ;
  • savoir questionner son propre environnement ainsi que celui des partenaires de façon critique, grâce à des catégories d’interprétation précises (cat. historique, artistique, …).

Travail

Trois échanges in situ ont été réalisés entre tous les élèves participant à ce projet, notamment à Arezzo (mai 2016), Berlin et Dudelange (année scolaire 2016-2017). Entre ces rencontres les élèves ont travaillé à distance – et donc virtuellement – dans des équipes transnationales, où chacune d’entre elles avait à traiter des aspects particuliers de la thématique globale (patrimoines – paysages – perspectives). Grâce à la collecte, la hiérarchisation et l’interprétation d’informations explorant les patrimoines culturels et urbanistiques, les élèves ont construit peu à peu une vision actuelle et aussi future du monde qui les entoure.

Résultats

Une plateforme virtuelle reprend tous les sites exploités par les élèves. Le visiteur externe y a librement accès et peut y découvrir les différentes productions des élèves. Il s’agit notamment de productions écrites, de vidéos, de documents audio, etc., le tout inséré dans une narration au sens large. Côté enseignant, l’expérience de ce projet a permis d’affiner la pratique pédagogique autour des TIC certes existante, pour en faire profiter activement le corps enseignant au sein des établissements participant au projet.